Marjane Holding, acteur majeur du développement du tissu industriel  marocain, tient ses engagements 

En avril 2021, Marjane Holding s’était engagé à continuer à développer le sourcing auprès des industriels locaux du textile et de l’agro-industrie, en vertu d’un accord  signé avec le Ministère de l’Industrie et du Commerce, l’Association Marocaine des  Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH) et la Fédération Nationale de  l’Agroalimentaire (FENAGRI), dans le cadre du Plan de relance industrielle mis en  œuvre, conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI.

Par

Marjane, avec une légère augmentation de 0,8 point, constitue le premier acteur de la grande distribution dans le royaume, avec 45,4 % de parts de marché.

Ce contenu est une communication d’entreprise. Il n’a pas été rédigé par les journalistes de TelQuel.

Cet accord venait acter des engagements chiffrés du Groupe Marjane pour 2024 à  savoir : 

– Pour l’agro – industrie, la part de marché du sourcing local des produits marques  distributeurs doit passer de 65% en 2020 à 80% de son CA en 2024, – Pour le textile Marjane Holding s’est engagé à porter de 25% à 75% le sourcing  Maroc d’ici 2024.

En moins de sept mois, Marjane Holding dépasse ses prévisions !

– Pour l’agro – industrie, secteur demandant de gros investissements pour  développer l’offre industrielle, le sourcing local atteint 68% du CA de la partie food  Marques propres à fin octobre et atteindra les 70% à fin 2021,

– Pour le textile, l’objectif à fin 2021 était d’atteindre 35 % du CA textile. Pari  largement tenu puisque le sourcing local textile représentera 60% du CA textile à fin  2021.

Marjane Holding s’est inscrit dans cette dynamique pour contribuer vigoureusement  à l’augmentation de la valeur ajoutée locale sur toute la chaine de valeur afin de fortifier la croissance et créer des emplois. « Marjane Holding, en tant qu’acteur marocain ancré dans son écosystème national, se doit de jouer son rôle de locomotive en collaborant au mieux au développement du tissu économique marocain, que ce soit au niveau de l’industrie du textile ou de l’agro-industrie. Cela fait partie de notre vocation, de notre identité. En travaillant en synergie avec nos industriels, nous démontrons que nous savons ensemble faire de belles choses», déclare Ayoub Azami, Président Directeur Général de Marjane Holding.

Les industriels sont accompagnés durant tout le processus de production pour  garantir la qualité 

Marjane Holding a mis en place une organisation bien rodée pour réaliser ces  performances. Les équipes de l’offre commerciale et achat de la Holding ont établi  une cartographie des industriels nationaux des secteurs textile et agro-industrie. Les  opportunités d’approvisionnement ont ensuite été étudiées conjointement avec les  industriels, tant pour ce qui est des produits de substitution aux importations et de  lancement de nouvelles catégories de produits dans le textile, que pour le lancement  des marques propres alimentaires.

Recherchant une relation durable avec ses partenaires, Marjane Holding a activé  plusieurs leviers. La revue de sa politique achat pour la rendre plus adaptée et la  plus souple possible, l’accompagnement technique par ses ingénieurs qualité pour  réussir des produits de qualité compétitifs, la connaissance des produits du marché  marocain et la visibilité de l’engagement sur les volumes.

Le Groupe Marjane met également à disposition la plus grande plate-forme logistique  en propre au Maroc qui permet d’approvisionner tous les jours l’ensemble des  magasins Marjane et Marjane Market. Celle-ci est au service des industriels locaux  pour l’acheminement simplifié de leurs produits dans l’ensemble des points de vente  et sur l’ensemble du territoire national.

Enfin, Marjane Holding constitue également une bonne plateforme de test à travers  laquelle les partenaires peuvent jauger leurs nouveaux produits avant de lancer des  investissements plus lourds.

Leader de la grande distribution au Maroc, Marjane Holding réaffirme ainsi son  engagement ferme à accompagner le tissu industriel national dans son développement, partout sur le territoire national.

 

 

article suivant

Coronavirus : la surmortalité des Marocains en France supérieure de 30% à celle du reste de la population