Comment la NARSA va digitaliser le suivi des infractions et des accidents de la route

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) va enfin développer son système intégré de collecte des accidents et des infractions. Il s’agit de l’une des missions principales pour lesquelles la NARSA avait été créée, en 2018.

Par

Rachid Tniouni / TelQuel

D’après nos informations, l’agence cherche un prestataire pour la conception, le développement et la mise en œuvre de cette plateforme qui coûtera trois millions de dirhams. Actuellement, la collecte des accidents de la circulation se fait par la Gendarmerie royale en milieu rural et la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en milieu urbain. Les agents d’autorité remplissent un formulaire en papier mis à leur disposition par la NARSA permettant de décrire de façon codifiée et détaillée les circonstances dans lesquelles un accident s’est produit. Ces formulaires sont acheminés à la NARSA afin d’être ressaisis sur une application dédiée à cet effet et qui reflète les données du formulaire précité sur la base de données des accidents.

Une application mobile

Par la suite, ces données sont exploitées sous la forme d’un recueil de statistiques que le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés