Comment la RAM veut décoller vers une croissance post-Covid

Avec la présentation d’un nouveau plan de restructuration, la Royal Air Maroc espère renouer avec la croissance. Sérieusement impactée par la crise sanitaire, la compagnie présidée par Abdelhamid Addou se prépare à la reprise dans le secteur au niveau mondial dans un contexte post-Covid. Comment compte-t-elle s’y prendre ?

Par

Abdelhamid Addou, PDG de la RAM. Crédit: YASSINE TOUMI/TELQUEL

Dans le cockpit de la Royal Air Maroc, on redresse la barre. Au terme d’une réunion interne tenue le 26 octobre, Abdelhamid Addou, le PDG de la RAM, a dévoilé les plans de restructuration de la compagnie nationale, telle que promise dans une interview accordée il y a un an à TelQuel. Organisée autour de cinq pôles réaménagés dans son organigramme, cette nouvelle feuille de route est destinée à remettre son entreprise sur la piste de la croissance. Dans le détail, la compagnie intègre désormais trois nouveaux pôles fraîchement créés. Un premier pôle “Commercial” s’est régionalisé en directions chargées de suivre géographiquement les marchés, mais aussi de faire monter la part du fret dans l’activité de la RAM. Le pôle “Expérience client” devra se charger quant à lui du suivi de l’expérience…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés