Antoine Glaser : “La Françafrique n’existe plus telle quelle”

Dans un contexte où les relations entre le continent africain et la France semblent troublées, Antoine Glaser, journaliste spécialiste de l’Afrique et ancien directeur de la rédaction d’Africa Intelligence, estime que “le problème” de la France est qu’elle n’a pas vu l’Afrique se mondialiser. Entretien.

Par

Antoine Glaser. Crédit: STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

En visite à Kigali le 26 octobre, le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, a réaffirmé sa volonté de faire du partenariat avec l’Afrique une priorité de la présidence française de l’UE (qui débute dans moins de trois mois).

Le piège africain de Macron, de Pascal Airault et Antoine Glaser, éditions Fayard, 2021, 272 p.
C’est que les relations entre la France et le continent, qu’elles soient économiques, migratoires ou historiques, se sont heurtées ces dernières années à la fois à l’arrivée de nouveaux acteurs tels que la Chine ou la Russie, et à l’émergence de nouvelles élites en rupture avec “l’ancien monde”. Sommet Afrique-France, fin de la Françafrique, nouvelle donne géopolitique… le journaliste Antoine Glaser, co-auteur avec Pascal Airault du livre…
article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles