Iman Oubou, la native d’Agadir devenue Miss New York, biochimiste puis entrepreneure

Elle est l’incarnation du rêve américain moderne. Débarquée adolescente au Pays de l’oncle Sam, Iman Oubou a travaillé dans la recherche avant de remporter plusieurs concours de beauté et de devenir en 2015 Miss New York. Elle œuvre aujourd’hui à donner plus d’espace aux femmes, sans jamais oublier son pays natal.

Par

Iman Oubou. Crédit: DR

Il en faut, du gène aventurier, pour prendre les virages qu’a déjà dû négocier Iman Oubou au cours de son existence. Née à Agadir, elle arrive aux États-Unis à l’âge de 15 ans. Avec sa terre d’origine, elle garde toutefois un lien très fort. Elle a d’ailleurs réussi, malgré la pandémie, à passer récemment plusieurs semaines dans le royaume, qu’elle dit avoir “été très fière de montrer sur les réseaux sociaux”.

La jeune expatriée souhaite avant tout mettre en avant les évolutions positives. Selon elle, la diversité culturelle y a grandi, le divertissement et l’hospitalité aussi. Et puis il y a l’esthétique, plus développée, un artisanat qui s’affine et se modernise sans perdre de sa superbe…

Il faut dire que, côté esthétisme, Iman Oubou s’y connaît plutôt bien. Après un diplôme en biochimie et en biologie moléculaire à la Colorado State University, elle est approchée par l’organisation du concours de Miss de cet État du Centre-Ouest. Malgré ses hésitations initiales à intégrer cet univers “si lointain du (s)ien”, elle accepte de participer.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger