“J’ai plus peur du vaccin que de la maladie” : des antivax témoignent, un médecin leur répond

Discrets, un certain nombre de Marocains refusent de se faire vacciner, remettant en cause l’efficacité du vaccin et défiant la campagne de vaccination massivement lancée depuis janvier dernier. Début septembre, près de deux mois avant la décision de mettre en place le pass vaccinal, TelQuel avait sondé les anti-vaccins sur leur appréhension à ce sujet. Témoignages et avis d’un spécialiste.

Par

Pour la plupart des antivax, l’argument principal est celui de l’efficacité du vaccin, et de la rapidité avec laquelle il a été conçu. Crédit: DR

Leurs idées sont sujettes à controverse. Souvent taxés d’égoïsme, d’irresponsabilité, voire d’ignorance, les anti-vaccins du Maroc sont là, discrets, contrairement à ceux qui, dans d’autres pays, n’hésitent pas à organiser des manifestations publiques. “Si ce vaccin était efficace, les hôpitaux ne seraient pas bondés de cas Covid en réanimation”, lance tout de go Fatima-Zahra, lorsqu’on lui demande pourquoi elle refuse de se faire vacciner. Une décision qu’elle prend également pour ses enfants, comme beaucoup de parents anti-vaccination, malgré le regard sévère de son entourage. (Cet article a été publié initialement le 1er septembre, avant la mise en place du pass vaccinal)

Un vaccin “pas sûr” ?

Autour de moi, j’entends parler d’AVC, de malaises cardiaques après la vaccination. J’ai l’impression que…

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles