Agadir : une étude à 50,6 millions de dirhams pour l'exécution et le suivi du chantier du barrage de Tamri

La direction des aménagements hydrauliques au ministère de l'Equipement et de l'eau cherche un prestataire pour la réalisation d'une étude d'exécution du barrage de Tamri dans la province d'Agadir.

Par

Cette retenue d’eau fait partie des cinq barrages annoncés – Oued Al-Khder (Azilal), Tagzirt (Beni Mellal), Kheng Grou (Figuig), Tamri (Agadir) et Imfout (Settat) – en janvier dernier par l’ancien ministre de tutelle, Abdelkader Amara et dont la construction devrait débuter cette année. L’étude coûtera, selon nos informations, 50,6 millions de dirhams et concernera “l’élaboration des notes de calcul et des plans d’exécution nécessaires à la réalisation du barrage principal, des ouvrages annexes, et de la route d’accès définitive au barrage ainsi que la déviation de la route provinciale n°1002”, lit-on sur les documents officiels consultés par nos soins.

à lire aussi

Le barrage sera situé à 3 kilomètres à l’ouest de la localité de Tamri, et servira “principalement” à l’alimentation en eau potable de la région et à la protection contre les inondations, indique le cahier des prescriptions spéciales (CPS) du marché. L’étude, qui s’étalera sur dix ans (120 mois), englobera également “le…
article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques