ONU Femmes Maroc : 25 hommes dans la peau d’une femme, une fausse bonne idée

Avec “Si j’étais une femme…”, ONU Femmes Maroc signe un recueil de textes, coordonné par le journaliste Ouadih Dada, qui donne la parole à 25 hommes en leur demandant, comme l’annonce le titre, de se mettre dans la peau d’une femme. Une démarche critiquée par plusieurs activistes féministes, qui dénoncent une énième appropriation de la parole des femmes.

Par

La semaine dernière paraissait un ouvrage sous le titre Si j’étais une femme…, coordonné par le journaliste et présentateur de télévision Ouadih Dada, en partenariat avec ONU Femmes Maroc.

“Si j’étais une femme…” a un seul mérite : rouvrir un débat crucial, le rôle des hommes dans le combat féministe.Crédit: DR
Le livre en question réunit vingt-cinq hommes — des personnalités publiques issues de différents champs et domaines professionnels —, qui contribuent par un texte où ils se mettent dans la peau d’une femme marocaine. Parmi eux, des personnalités du milieu culturel, à l’instar du réalisateur Driss Roukh et de l’acteur Saïd Bey, des universitaires comme Mehdi Alioua, de l’Institut d’études politiques…
article suivant

Reprise des vols directs entre le Canada et le Maroc