Accords Maroc-UE, à quand la fin de l’instabilité juridique ? L’éclairage de Larbi Jaidi

La semaine dernière, le Tribunal européen annulait les décisions du Conseil de l’Union européenne relatives aux accords agricole et de pêche entre l’UE et le Maroc, suite aux recours déposés par le Polisario. Comment le Maroc peut-il prendre les devants face à l’instabilité juridique de l’UE sur ces deux accords ? Quels défis à venir ? Larbi Jaidi, économiste et Senior Fellow au Policy Center for the New South, répond à nos questions dans Le Scan, le podcast d’actualité de TelQuel.

Par

Larbi Jaidi. Crédit: MAP

TelQuel : Comment expliquer cette instabilité juridique de l’Union européenne ? À quand une relation stable avec l’UE ?

Larbi Jaidi : Il faut se pencher sur la norme de droit juridique qui n’est pas neutre. Elle est liée à des contextes, des accords géopolitiques, à certaines lectures des relations relatives au droit humain et à l’autodétermination. Il faut faire attention à ces aspects pour considérer que le Maroc doit défendre sa position juridiquement auprès de ses partenaires de manière claire et lisible.

à lire aussi

Il faut aussi répondre politiquement, en développant une sortie qui soit conforme au respect de ses intérêts, mais aussi aux normes…
article suivant

Lionel Messi remporte son septième Ballon d’or