Ex-bâtonnier et ministre des Droits de l’Homme, Me Ziane expulsé de son bureau d’avocat

Les forces de l’ordre ont expulsé le 4 octobre l’ancien bâtonnier Mohamed Ziane de son cabinet d’avocat, situé boulevard Mohammed-V à Rabat. L’exécution de cette décision d’expulsion est contestée par l’ancien ministre des Droits de l’Homme, tandis que des sources sécuritaires ont réfuté ses allégations.

Par

L'avocat Mohamed Ziane, également fondateur du Parti marocain libéral (PML). Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

L’opération a eu lieu hier après-midi sous les objectifs des caméras présentes devant la porte fermée du bureau de Me Mohamed Ziane, 78 ans, à Rabat. Des éléments des forces de l’ordre ont ainsi été filmés en train de percer la serrure, avant de pénétrer dans le bureau de l’avocat qui se trouvait à l’intérieur de l’immeuble. Les dossiers de l’avocat ont été saisis. Le bureau en question fait l’objet d’un litige entre Ziane, locataire de l’immeuble, et le ministère des Habous et des Affaires islamiques qui en revendique la propriété légale. Représenté par son surintendant des dotations à Rabat, le ministère d’Ahmed Taoufik est dépositaire d’une plainte devant le tribunal de première instance de Rabat…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés