Conspiration à Rabat, nouveau roman d'espionnage signé Amine Jamaï

Tous les pays du monde constituent un territoire où se disputent les services de renseignements des puissances étrangères. Une information, aussi insignifiante soit-elle, peut attirer les espions comme des mouches. Et encore plus quand une startup israélienne croit avoir trouvé un remède miracle. C’est ce que nous raconte Amine Jamaï dans Conspiration à Rabat.

Par

Conspiration à Rabat est disponible en exclusivité sur Qitab.ma jusqu’au 15 octobre 

«Conspiration à Rabat»

Amine Jamai

100 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

La Guerre froide est finie il y a bien longtemps. Les espions à l’ancienne aussi. Sauf que tout continue comme avant, avec un changement majeur : les objectifs ont changé. On vole des brevets, des écrits, des découvertes, des plans… Et plus récemment des données personnelles du monde entier pour pouvoir influer sur les politiques locales du plus petit Etat du monde au plus puissant. L’arrivée de Donald Trump à la présidence n’est-elle pas due à une ingérence russe dans les élections américaines ? N’est-elle pas la preuve que tout continue comme avant ? Dans le milieu, tous savent que tout le monde espionne tout le monde. Et gare à celui qui, équipé de son savoir technique et de son génie, arrive à mettre au point une découverte qui risque de chambouler l’avenir des hommes. Comme cette startup israélienne qui a concocté une recette magique pour combattre le vieillissement des habitants de la planète.

C’est à Rabat, dans un café huppé de Hay Riad, que Joseph, agent peut-être du Mossad, peut-être du Shin Beth (dervices extérieurs d’Israël), a rendez-vous avec Khalil, un général marocain pas si à la retraite que ça. Le sujet de leur rencontre ? Une startup israélienne qui ne valait pas plus que quelques millions de dollars, qui vient de lever plus de 11 milliards.

Selon son directeur, « le vieillissement ne dépend pas de la longévité individuelle de toutes les parties du corps et, jusqu’à il y a quelques années, les scientifiques ne comprenaient pas encore exactement ce qui poussait les personnes à vieillir. Le développement initial du système nerveux des vertébrés a quelque chose de fascinant ».

Il n’y a pas que le Covid

Est-ce cette découverte qui a fait que des milliards de dollars ont été injectés dans son capital ? « La pandémie de Covid-19 avait nourri l’attrait de toutes les puissances étrangères et des cybercriminels pour l’acquisition d’informations sensibles sur les recherches d’un vaccin. Chacun avait lancé ses cyberattaques, à défaut d’avoir des hommes en place dans les laboratoires de recherche ». Mais là il s’agit de bien plus. « On ne parlait plus de sauvegarder quelques millions de vies, on parlait de révolutionner l’humanité. Rien ne pouvait avoir plus d’importance (…) Une nouvelle domination mondiale allait voir le jour, rebattant les cartes du monde qui ne serait plus géostratégique, mais bien binaire. Plus de clivages raciaux, religieux ou linguistiques. » Un monde plus équitable et plus moral, dans un nouvel ordre mondial guidé par l’éthique ? Bien sûr que non. La conséquence de la nouvelle découverte ? « Une majorité de pauvres éphémères d’un côté et des puissants riches et increvables de l’autre. Il fallait dupliquer cette technologie au plus vite et mettre au clou toutes les autres armes du monde ». Pour y arriver, tous les services du monde puissant sont à l’affût, comme au bon vieux temps de la Guerre froide, pour s’emparer de la formidable découverte.

L’auteur plonge dans ce monde des ténèbres où les agents des puissances étrangères cherchent de la clarté, des bouts de tunnel, des formules complexes, et sont prêts à tout, quitte à donner leur vie. Ce qui n’est pas le plus grand de leurs soucis quand ils s’engagent dans les services. Ici, tous les ingrédients du roman d’espionnage sont présents, des belles femmes insensibles aux avances des hommes aux héros d’antan prêts pour le sacrifice, en passant par les vils serviteurs de la cause et les infiltrés. On ne peut que saluer la maîtrise de son sujet démontrée par l’auteur.

Amine Jamaï dirige un cabinet de conseil en stratégie à Casablanca. Après avoir vécu dans plusieurs pays d’Afrique et d’Europe, il a fini par être convaincu qu’aucune nation ne représente le centre du monde et que, pris un à un, chaque être est admirable.

Conspiration à Rabat est disponible en exclusivité sur Qitab.ma jusqu’au 15 octobre 

«Conspiration à Rabat»

Amine Jamai

100 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Conspiration à Rabat, de Amine Jamaï, Editions Les feuilles du grimoire (2021) Commandez ce livre au prix de 100 DH (+ frais d’envoi) sur qitab.ma ou par WhatsApp au 06 71 81 84 60

article suivant

Premiers téléviseurs à intelligence cognitive au monde - Les téléviseurs Sony BRAVIA XR sont désormais disponibles au Maroc