Rencontre : Alaa Eddine Aljem et l’amour de la comédie humaine

Sorti en 2019, “Le Miracle du Saint Inconnu”, long-métrage d’Alaa Eddine Aljem, fait son entrée dans les salles de cinéma marocaines : un premier film comique, aux traits burlesques et absurdes. Entre deux projections, rencontre avec un jeune réalisateur à l’humour cynique, qui cache sous ses airs comiques de profondes réflexions philosophiques.

Par

Le réalisateur Alaa Eddine Aljem. Crédit: DR

Entre deux projections, le jeune réalisateur Alaa Eddine Aljem nous accorde un entretien dans la loge de l’Institut français de Casablanca, pendant que son film, Le Miracle du Saint Inconnu, est en train d’être présenté dans la salle à côté. Calme et modeste, il nous accueille avec le sourire humble et réservé du jeune réalisateur, dont le premier long-métrage fait tout juste son entrée dans les salles marocaines, plus d’un an après sa sortie en France, covid et fermeture des cinémas obligent. En tournée de projections dans plusieurs centres des Instituts français du Maroc, Alaa Eddine Aljem part à la rencontre de son public marocain, en prenant soin de conclure chaque visionnage par un moment d’échange, de questions et débats avec ses spectateurs.

Une pierre à l’édifice

La carrière…

article suivant

Des vols de rapatriement pour les Marocains coincés en France, en Espagne et en Turquie