Explosion des transferts d’argent des MRE : quelques pistes d’explication

Les envois d’argent de la diaspora connaissent une hausse spectaculaire depuis le début de la pandémie de Covid-19 : + 42,5 %, en un an, à la fin de septembre 2021. Comment comprendre ce phénomène ? Diaspora a interrogé plusieurs spécialistes et passe au crible les hypothèses les plus crédibles.

Par

Coupleflkharij pour TelQuel

Les MRE arrivent généralement au Maroc avec plusieurs centaines d’euros, qu’ils changent directement auprès des banques ou auprès des bureaux clandestins. Cet argent vise à couvrir leurs dépenses courantes, mais aussi à acheter des cadeaux, ou tout simplement à constituer des dons pour leurs proches. Tous ces montants, qui étaient dépensés directement au Maroc, ont été mis de côté depuis le début de la crise et envoyés à la famille, s’inscrivant par conséquent dans les chiffres des transferts”, commence par avancer Jamal Bouoiyour, maître de conférence en économie du développement à l’université de Pau, dans le sud-ouest de la France.

Au delà des dépenses privées des MRE, il existe une économie de la circulation des flux monétaires liés aux déplacements des…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés