Après le Conseil de la concurrence, les nouvelles fonctions de Driss Guerraoui

Le parcours d’intellectuel de l’ex-président du Conseil de la concurrence est couronné par deux nominations à l’international.

Par

Driss Guerraoui. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

L’ex-président du Conseil de la concurrence et conseiller du Premier ministre Abderrahmane Youssoufi durant le gouvernement d’alternance (1998-2002), Driss Guerraoui, a été désigné le 28 juin dernier membre du conseil d’administration de la Déclaration universelle des droits de l’humanité (DUDH), que préside Corinne Lepage, ancienne ministre française de l’Environnement. Cette organisation milite depuis 2015 pour la création, par les Nations unies, d’une Cour pénale internationale pour juger les crimes climatiques.

Biographe de Youssoufi

Pour rappel, en avril 2021, Driss Guerraoui a été désigné membre de l’Académie française d’intelligence économique, dans le Collège des Émérites. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Youssoufi, leçons pour l’histoire.

à lire aussi

Celui qui fut proche parmi les proches de l’ancien premier secrétaire de l’USFP, y dévoile trois épisodes du mandat socialiste où, malgré la bonne volonté de la primature, des réformes taillées dans le sens de l’intérêt général ont été enterrées à l’état de projet.
article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques