Sahara : Staffan de Mistura, un infatigable optimiste comme prochain émissaire onusien

Après plus de vingt-huit mois de négociations, suscitant l'exaspération d'Antonio Guterres, un nouvel émissaire onusien pour le Sahara est en passe d'être nommé, en la personne de Staffan de Mistura. Diplomate chevronné et connaisseur des dossiers chauds, son profil avait dans un premier temps été retoqué par le Maroc avant de finalement recevoir un feu vert de Rabat. Portrait.

Par

Staffan de Mistura, en décembre 2018, alors envoyé personnel de l’ONU en Syrie. Crédit: Fabrice Coffrini / AFP

C’est un diplomate tant atypique que rodé aux dossiers “chauds” du globe, qui est en passe d’être nommé nouvel émissaire onusien pour le Sahara, un poste vacant depuis deux ans et quatre mois. La candidature de l’Italo-Suédois Staffan de Mistura a reçu l’aval de la diplomatie marocaine, une question de temps avant que celle-ci ne soit approuvée par les membres du Conseil de sécurité onusien. “Une fois nommé, [Staffan] de Mistura pourra compter sur la coopération et le soutien, sans faille, du Maroc dans la mise en œuvre de sa facilitation pour le règlement de ce différend régional”, avait officialisé, mercredi dernier, le Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, lors d’un entretien accordé à l’agence MAP. Vingt-huit mois après…

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques