Les Héros sans gloire de l'Armée de libération nationale du Sud

Par

Héros sans gloire, de Mehdi Bennouna, retrace l’histoire d’une période où le Maroc se cherchait mais ne se trouvait pas encore.

Paru en 2002 et fraîchement réédité chez Tarik Editions, Héros sans gloire de Mehdi Bennouna décrypte les courants révolutionnaires des années 1960.

Quand Hassan II passait de l’état d’exception à échapper à deux coups d’État, d’autres, plus radicaux encore que les opposants dociles que le défunt roi n’avait aucun mal à emprisonner ou à faire disparaître, bien plus virulents, préparaient, au Maroc et dans d’autres pays, dont la Syrie, la Libye ou encore l’Algérie, la prise du pouvoir par les armes, donc par la violence.

C’est la triste chronique de toutes ces personnes qui ont été soit passées par les armes par le pouvoir, soit exilées, soit tout simplement disparues. C’est en partant à la recherche d’un père qu’il n’a pas connu que l’auteur apprend que son père, Mohamed Bennouna, alias Mahmoud, faisait partie de cette cellule de révolutionnaires. Une enquête qui lui a pris cinq ans et où il allait de surprise en surprise. A lire pour comprendre.

Héros sans gloire de Mehdi Bennouna, éditions Tarik, (réédition 2021).

«Héros sans gloire»

Mehdi Bennouna

90 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Commandez ce livre au prix de 90 DH (+ frais d’envoi) sur qitab.ma ou par WhatsApp au 06 71 81 84 60

article suivant

Réduction du nombre de visas : le Maroc regrette la “décision injustifiée” de la France