Jaâfar Heikel : “Atteindre l’immunité collective totale, c’est utopique”

Jaâfar Heikel interroge l’immunité collective face au Covid-19. Illusoire, utopique ? Elle semble inatteignable, et avec elle le retour à la normalité. Mais pour ce spécialiste en maladies infectieuses et épidémiologiste, il faut toujours essayer de tendre vers cet idéal. Son décryptage.

Par

Vaccination des 12-17 ans, qui a commencé le 31 août. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Qu’est-ce que l’immunité collective ?

On parle d’immunité collective acquise et non pas d’immunité innée. Cette dernière est celle que nous avons à la base et qui nous protège contre les agressions microbiennes en général. L’immunité collective, elle, est acquise avec la vaccination. Un vaccin à 80% efficace, par exemple, développe dans 80% des cas un nombre suffisant d’anticorps acquis pour protéger pendant une période donnée. Une fois cette efficacité et cette durée appliquées à la population, nous avons une immunité collective acquise. Elle permet de réduire la circulation ainsi que la transmissibilité d’un virus. On sait par les études qu’en fonction du type d’infection, il faut à peu près 80% de la population cible vaccinée pour atteindre une immunité. C’est pour cette raison que la vaccination des enfants contre…

article suivant

Réduction du nombre de visas : le Maroc regrette la “décision injustifiée” de la France