Législatives du 8 septembre : ces (rares) candidats MRE

Même si les millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne pourront une nouvelle fois pas élire de députés pour les représenter directement au Parlement, quelques membres de la diaspora sont candidats dans des circonscriptions au Maroc pour le scrutin législatif du 8 septembre. Qui sont-ils ?

Par

Rabat, août 2021. Un passant devant les symboles des principaux partis candidats aux élections du 8 septembre. Crédit: Fadel Senna / AFP

Ils ne sont pas très nombreux. Pour chaque formation, ils se comptent même sur les doigts d’une main. Juste le nécessaire pour profiter des bonifications offertes par le ministère de l’Intérieur après la modification de la loi organique 29-11 relative aux partis politiques opérée en mars dernier.

Alors que la création de circonscriptions à l’étranger reste un vœu pieu, le ministère a multiplié par cinq, cette année, la dotation financière des circonscriptions locales où un Marocain de l’étranger sera élu député. Il a également conditionné le remboursement des frais de campagne au fait que l’écurie présente une femme MRE en tête de l’une de ses listes régionales aux législatives.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Premiers téléviseurs à intelligence cognitive au monde - Les téléviseurs Sony BRAVIA XR sont désormais disponibles au Maroc