Ibtissame Azzaoui : “Les jeunes s’intéressent à la politique, mais refusent d’adhérer à certaines pratiques”

Quelques semaines après l’annonce de sa candidature à la circonscription Agdal-Riad à Rabat sous les couleurs de l’USFP, l’ex-députée PAM Ibtissame Azzaoui fait le point sur sa nouvelle candidature en quatre questions.

Par

Ibtissame Azzaoui, ex-députée PAM. Crédit: DR

TelQuel : En juillet dernier, vous annonciez votre départ du parti du tracteur, pour raisons de “divergences” avec ses directions. Pourquoi est-ce vers l’USFP, et pas un autre parti, que vous vous êtes dirigée ?

Ibtissame Azzaoui : Mes positions étaient très claires par rapport au PAM. Je refusais un certain nombre de choses, et je me suis exprimée à maintes reprises sur les raisons de mon départ, notamment en dénonçant certains dérapages au sein du parti que je ne pouvais admettre en tant qu’ex-leader, ex-membre du bureau politique, et parlementaire. J’ai quitté le PAM parce que j’avais la conviction que je ne pouvais plus continuer à faire de la politique au sein de cette structure, parce que selon moi, le parti a changé d’ADN. Je ne le reconnaissais plus. D’autre part, je ne pouvais rester au sein d’un parti qui n’a pas tenu de réunion de son conseil national depuis…

article suivant

Poursuivi par le ministère de l’Intérieur, Mohamed Ziane réfute onze accusations