Quelles priorités pour la nouvelle Chambre de commerce Maroc-Ouest du Canada ?

Les liens économiques et humains entre le Maroc et le Canada sont intenses avec le Québec, mais moins évidents avec la partie occidentale du pays. Pour y remédier, une Chambre de commerce a vu le jour en juillet 2021. Tour d’horizon de ses principaux chantiers.

Par

La Chambre de commerce Maroc-ouest du Canada a été créée officiellement en juillet 2021. Crédit: Diaspora

Les premières racines ont commencé à pousser il y a cinq ans. “Ça n’avait pas marché à l’époque, je ne savais pas par où commencer”, raconte Khalid Lemzouji, cofondateur de la Chambre de commerce (CC) Maroc-Ouest-Canada. Le statisticien ressent alors un profond “besoin de connecter les Marocains de l’Ouest canadien”.

En 2019, il rencontre Souriya Otmani, l’ambassadrice du Maroc à Ottawa : “Je lui ai dit que je voulais faire quelque chose pour mon pays d’origine et pour les autres Marocains installés dans l’Ouest canadien, car il n’y avait aucun lien entre les deux. (…) Elle m’a répondu qu’une chambre de commerce serait une bonne idée.”

Basée à Edmonton en Alberta, l’institution qui a vu le jour deux ans plus tard couvre aussi la Saskatchewan, le Manitoba, la Colombie-Britannique ainsi que les territoires du Nord (Nunavut et Yukon). Son ambition : être le “pont” entre acteurs canadiens et marocains, que ce soit les entreprises, les universités et les institutions gouvernementales.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Premiers téléviseurs à intelligence cognitive au monde - Les téléviseurs Sony BRAVIA XR sont désormais disponibles au Maroc