Pourquoi les médecins recommandent aux femmes enceintes de se faire vacciner

Le Comité scientifique et technique élargissait, le 26 juillet, la vaccination aux femmes enceintes et allaitantes. Un appel à la vaccination qui n’a pas vraiment convaincu les concernées. Une semaine après, cinq femmes enceintes non vaccinées sont décédées des suites du coronavirus.

Par

La vaccination n’aurait aucun effet secondaire sur la grossesse ou l’allaitement. Crédit: Unsplash

Les femmes enceintes et allaitantes se sont vues finalement ouvrir l’accès à la vaccination, le 26 juillet. Mais après des mois de contre-indication, les peurs d’effets secondaires et de potentielle dangerosité du vaccin ont pris le dessus. Une semaine plus tard, les médecins déploraient le décès des suites du coronavirus de cinq femmes enceintes.

De la contre-indication à l’incertitude

Si de nombreuses femmes ont fait le choix de ne pas se faire vacciner, c’est que cette levée soudaine de la contre-indication leur a semblé suspecte. C’est le cas de Samia : “J’ai été surprise de ce changement de décision. Le vaccin ne semble pas sûr pour tout le monde donc c’est encore pire pour une femme enceinte.” À son deuxième trimestre de grossesse, elle correspond aux critères de vaccination.

à lire aussi

Les scientifiques recommandent en effet d’attendre la fin…
article suivant

L’histoire du Maghreb vus par Laroui