Ces militants de moins de 40 ans qui changeront le Maroc : Soufiane Hennani, Laila Slassi, Rachid Ennassiri...

Ils ont moins de quarante ans et l’avenir s’ouvre à eux. Tous s’impliquent, chacun dans son domaine, chacun à son échelle pour relever les défis auxquels le Maroc de demain aura à faire face. Après les artistes ou les entrepreneurs, place à la société civile. Militants, avocats, écologistes... ils n'attendent pas le changement.

Par

Soufiane Hennani, un Maroc arc-en-ciel Fin 2020, Soufiane Hennani connaît une médiatisation remarquable, qui va au-delà des frontières du royaume. La raison ? L’audacieux lancement de “Machi Rojola”, un podcast 100% marocain, en darija, qui se donne pour but de repenser les masculinités, à travers un prisme féministe. “L’idée est de pouvoir parler de tout ce qui se rapporte aux masculinités, sans langue de bois, avec des intervenants qui partagent nos idées, et d’autres qui seront peut-être moins d’accord”, nous confiait-il à la veille du lancement du premier épisode. Financé par la fondation Heinrich Böll, Soufiane Hennani reçoit chaque semaine divers intervenants qui vont de l’intellectuel de marque au citoyen lambda, pour débattre de corps, de libertés individuelles…

article suivant

Enass, un nouveau média pour les “sans-voix” au Maroc