Maroc-Chine : Chakib Benmoussa interpellé par la présidente de l’Institut ouïgour d’Europe

Dans une lettre adressée à Chakib Benmoussa, ambassadeur du royaume en France, la présidente de l’Institut ouïgour d’Europe, Dilnur Reyhan, appelle le gouvernement marocain à ne pas extrader Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté et incarcéré à Tiflet depuis le 19 juillet.

Par

L'ambassadeur du Maroc en France Chakib Benmoussa et la représentante d l'Institut ouïgour d’Europe Dilnur Reyhan. Crédit: DR

La mobilisation en faveur de la libération du détenu ouïgour commence à se former. Mercredi 28 juillet, la présidente de l’Institut ouïgour d’Europe, Dilnur Reyhan, a adressé une lettre à l’attention de Chakib Benmoussa, l’ambassadeur du Maroc en France. Elle interpelle le diplomate afin de “demander au gouvernement marocain de ne pas extrader vers la Chine l’informaticien ouïgour Idris Hasan”, détenu à la prison de Tiflet depuis le 19 juillet, après avoir été appréhendé à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

à lire aussi

Ce ressortissant de la communauté musulmane ouïgoure, âgé de 33 ans, est incarcéré en détention provisoire à la prison de Tiflet, comme nous l’a confirmé, le 28 juillet, une source autorisée auprès de la Direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR). “En principe, sauf cas exceptionnel, toutes les personnes arrêtées dans le cadre d’extraditions sont incarcérées à…
article suivant

L'icône James Bond cherche un repreneur