Bitcoin : comment expliquer la tendance baissière durable depuis trois mois

Le bitcoin continue sa chute, son prix oscillant désormais dans une fourchette étroite de 31 000 à 35 000 dollars depuis plus de deux semaines, soit son niveau de janvier 2021, pour une capitalisation en chute de 1 000 milliards de dollars par rapport au point culminant atteint mi-avril.

Par

Le bitcoin et l’ethereum représentent respectivement plus de 40 % et un peu moins de 20 % du marché. Crédit: Unsplash

Un sentiment de crainte s’est installé sur le marché des cryptomonnaies et de la plus connue d’entre elles : le bitcoin. Une situation qui dure depuis l’effondrement de son cours, qui a connu une baisse de près de 50% fin mai après un pic à plus de 64 000 dollars mi-avril, enregistrant 32.622,59 dollars. Pour Badr Bellaj, spécialiste des cryptomonnaies et de la technologie blockchain, cette chute est notamment due à la fin de l’engouement créé en premier lieu par la “médiatisation véhiculée par Tesla, en février, acceptant le bitcoin comme moyen de paiement, sachant qu’avant cela, elle avait acheté 1,5 milliard de dollars de bitcoins. Et par l’adoption par Paypal des paiements en cryptomonnaie aux Etats-Unis”. Un engouement ayant d’abord élevé le cours à 64 000 dollars. A ce sommet-là, “une correction des…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés