Vous arrivez au Maroc d'un pays de la liste B ? Voici ce qui change dès le 14 juillet

La nouvelle liste B, intégrant notamment l’Espagne, la France et le Portugal, entre en vigueur ce mercredi 14 juillet. Les citoyens marocains ou originaires du Maroc, ainsi que les membres de leur famille, bénéficient de mesures allégées soit un confinement de 5 jours à domicile dès l’arrivée sur le territoire.

Par

Les Marocains ou originaires du Maroc, en provenance des pays de la liste B, sont exemptés de la quarantaine de 10 jours mise en place par le gouvernement. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Le ministère des Affaires étrangères a apporté, lundi soir sur sa page Facebook, quelques précisions depuis l’actualisation des pays de la liste B. Suite à de nombreuses interrogations, les citoyens marocains ou originaires du Maroc ont finalement des conditions d’entrée sur le territoire allégées.

Les ressortissants marocains ainsi que leur famille (conjoints, ascendants, descendants), non vaccinés et en provenance des pays de la liste B, devront s’isoler à domicile pendant 5 jours. Un test de dépistage, PCR ou antigénique, au cinquième jour est ensuite requis. 

Qu’en est-il pour les autres voyageurs de la liste B ?

Pour les voyageurs vaccinés en provenance de pays de la liste B, une attestation de vaccination et un test PCR négatif de moins de 48 heures sont nécessaires pour entrer sur le territoire.

S’ils ne sont pas marocains ou originaires du Maroc et qu’ils ne sont pas vaccinés, les autorités demandent alors aux voyageurs un test PCR négatif de moins de 48 heures ainsi qu’une quarantaine de dix jours dans l’une des structures hôtelières mises à disposition. Un dépistage, PCR ou antigénique, est requis à la fin de la quarantaine.

Et pour les mineurs ?

Le consulat général du royaume du Maroc à Rennes a apporté des précisions sur la situation des mineurs. Les enfants de moins de 11 ans n’ont pas à faire de test PCR pour entrer sur le territoire. Les adolescents (moins de 18 ans) doivent faire un test PCR de moins de 48 heures. Mais leur vaccination n’est pas obligatoire s’ils sont accompagnés par des parents vaccinés. Ils ne sont donc pas concernés par la mise en quarantaine de 10 jours.

article suivant

Qui de Nizar Baraka ou de Chakib Benmoussa assurera le suivi du nouveau modèle de développement ?