Lutte contre la corruption: Création d'une structure commune entre le parquet, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et la Cour des comptes

Le parquet, la Cour des comptes et le Conseil supérieur du pouvoir judicaire ont décidé de créer une structure commune pour lutter contre "toutes les formes de corruption" et activer le principe de "reddition des comptes".

Par

Crédit photo : Rachid Tniouni

Un protocole de coopération a été signé ce mercredi 30 juin entre le premier président de la Cour de cassation, le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ),  le Procureur général du roi auprès la Cour de cassation, le ministère public et le président de la Cour des comptes.

Selon Telquel Arabi, la signature de ce protocole sera suivie par  « la création d’un comité mixte composé de juges, qui se réuniront périodiquement pour étudier les moyens de coopération, de coordination et de mise en œuvre des termes de l’accord, en ce qui concerne la coopération entre les autorités pour la moralisation de la vie publique, la lutte contre toutes les formes de corruption, ainsi que l’activation du principe de la réédition des comptes » précise la même source. Il s’agit également d’appliquer les dispositions de la Constitution du Royaume.

Ce protocole, toujours selon la même source, vient « en réponse à la problématique de la lutte contre la criminalité financière [ à travers la coordination] des efforts des différents acteurs pour détecter ce type de crimes et dissuader ses auteurs« .

 

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc