“Déséquilibres profonds” et plus de 2 milliards de dépenses : ce que révèle une fuite de la mission sur le département d’Aït Taleb

La mission exploratoire sur les marchés conclus par le ministère de la Santé lors de la pandémie tarde à rendre public son rapport. Son président assure qu’il est fin prêt, après environ sept mois de travail. Éléments fuités, précisions utiles et retour sur la polémique qui avait amené le ministre de la Santé à justifier ses dépenses.

Par

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Ils voient enfin le bout du tunnel. “Ça a été notre toute dernière réunion”, nous jure Rachid Labdi, président de la mission exploratoire sur les marchés accordés par le ministère de la Santé, lors de la crise du Covid. Également président du groupe parlementaire PAM, il était, en juin 2020, le premier à accuser le département de Khalid Aït Taleb de malversations. L’élu de Salé s’interrogeait l’an dernier sur les conditions de transparence pour l’attribution de marchés publics qui, selon lui, pèseraient l’équivalent de quatre milliards de dirhams. Près d’un an après ces accusations, qu’a fait le parlement pour tirer le vrai du faux ? Éléments de réponse.

Une réunion houleuse au départ

Suite aux accusations de Rachid Labdi, la polémique a enflé. Au…

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé