Saadia Zrira défend la biodiversité patrimoniale

Le secteur des plantes aromatiques et médicinales revêt une grande importance dans la production agricole marocaine, destinée au marché local mais aussi à l’export. Et ce n’est pas pour rien que le Plan Maroc Vert inclut le secteur dans sa stratégie globale, pour inciter les petits agriculteurs à s’y investir.

Plantes aromatiques et médicinales du Maroc, de Saadia Zrira
Plantes aromatiques et médicinales du Maroc : caractérisation, production et marché, de Saadia Zrira, éd. Institut agronomique et vétérinaire Hassan II (2020).

De par sa situation géographique, à la jonction de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée, à l’extrême nord-ouest de l’Afrique, le Maroc bénéficie d’un climat très diversifié, lui conférant une grande hétérogénéité des conditions écologiques et un patrimoine de biodiversité, riche et varié.

On y dénombre, pas moins de 41 écosystèmes, riches de 4200 espèces et sous-espèces végétales, réparties entre près de 130 familles et 940 genres. Dans cet ensemble, de 600 à 800 espèces sont reconnues pour avoir des vertus aromatiques et/ou médicinales et dont 25% sont propres au Maroc.

Les principales Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM) spontanées rencontrées dans le domaine forestier et terrains collectifs sont le romarin, l’armoise blanche, le thym, le laurier sauce, la camomille sauvage, le caroubier, l’origan, le lentisque, le myrte, les cistes, etc. Celles que l’on cultive sont le bigaradier, la rose, le safran, la lavande, le henné, le figuier de barbarie, la verveine, la sauge, la coriandre, le persil, le paprika, le cumin, l’anis vert, la menthe, etc.

L’ouvrage de l’enseignante chercheuse Saadia Zrira ambitionne de livrer un état des lieux aussi complet que possible sur le sujet des PAM au Maroc, est fondé sur une large recherche bibliographique, axée sur les recherches spécifiques menées par l’auteure elle-même durant son long parcours professionnel en tant que professeur à l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat (IAV).

«Plantes aromatiques et médicinales du Maroc: caractérisation, production et marché»

Saadia Zrira

350 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Le travail présenté, tout en étant focalisé sur les principales espèces, concerne plus spécifiquement un bouquet constitué de 23 espèces spontanées, 11 plantes cultivées et 5 épices, pour lesquelles des fiches techniques détaillées sont livrées.

Une recherche très fouillée

Les fiches techniques établies consignent essentiellement la classification de la plante, sa morphologie, sa composition physicochimique et celle de ses dérivés, ses formes et domaines d’utilisation et son importance économique. Les techniques culturales ont été données pour les épices, les plantes cultivées et plusieurs plantes spontanées.

L’ouvrage ne manque pas, par ailleurs, d’aborder l’importance du commerce mondial, où les échanges des herbes aromatiques, des épices, des plantes médicinales et des huiles essentielles à l’échelle internationale, représentent un pourcentage important. Notons à ce sujet qu’avec 75% de sa production destinée à l’export dont 80% (à l’état brut), le Maroc se positionne au 12e rang des exportateurs mondiaux des PAM.

La caractérisation et l’analyse de la situation du secteur des PAM au Maroc occupe une place prépondérante dans cette recherche très détaillée de l’auteure, qui met l’accent sur la production, le système d’exploitation, les acteurs du secteur, les technologies de transformation et les exportations marocaines des PAM et leurs extraits.

«Plantes aromatiques et médicinales du Maroc: caractérisation, production et marché»

Saadia Zrira

350 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Une telle analyse ayant montré que la production est globalement assurée par les PAM spontanées, alors que les plantes cultivées ne contribuent qu’à hauteur d’environ 2 %. Le présent ouvrage, intégrant les dimensions technique, physico-chimique et socioéconomique, pourrait être d’utilité pour un large public : étudiants, universitaires, professionnels, jeunes entrepreneurs, agents de développement, décideurs, élus, etc.

Il peut être considéré comme un instrument pour le secteur national des plantes, et comme plateforme d’analyse et de réflexion dans la perspective de la préparation du secteur à opérer un virage de simple fournisseur de produits bruts vers une véritable industrie de produits à forte valeur ajoutée destinées aussi bien au marché national qu’à l’export.

La Professeure Saadia Zrira est enseignante chercheure à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat, d’où elle a obtenu son doctorat en sciences agronomiques en 1992. Depuis plus de 30 ans, elle a entrepris des recherches approfondies sur les plantes aromatiques et médicinales et les produits de terroir.

Ses champs d’investigation sont essentiellement axés sur la technologie d’extraction, l’analyse, le contrôle de qualité des PAM et des produits de terroir, tout en y conjuguant un intérêt accentué pour les questions de genre et de développement local.

Plantes aromatiques et médicinales du Maroc : caractérisation, production et marché, de Saadia Zrira, éditions Institut agronomique et vétérinaire Hassan II (2020)

«Plantes aromatiques et médicinales du Maroc: caractérisation, production et marché»

Saadia Zrira

350 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

 

article suivant

Spécial rentrée littéraire : “La porte du voyage sans retour” de David Diop