Cannabis : et si le Maroc s'inspirait du modèle thaïlandais ?

Premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser le cannabis à usage médical, la Thaïlande a mis en place une batterie de mesures innovantes qui pourraient inspirer le modèle marocain.

Par

“L’université sera un lieu où les gens pourront apprendre à planter et faire pousser du cannabis de bonne qualité”, déclarait en 2019 le ministre thaïlandais de la Santé publique. Crédit: Mladen ANTONOV / AFP

En 2018, la Thaïlande est devenue le premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser la marijuana à usage médical. Dans la foulée, une amnistie de quatre-vingt-dix jours a été décrétée pour toute personne en détenant. Depuis, la Thaïlande s’est lancée dans la production et la commercialisation de l’huile de cannabis, désireuse de capitaliser sur une industrie mondiale de plusieurs milliards de dollars. Bien que la consommation du cannabis à des fins récréatives soit toujours rigoureusement interdite, les feuilles, les tiges et les racines de la plante, qui ont une faible teneur en THC, ont été retirées de la liste des stupéfiants en janvier 2021, ouvrant la voie à des possibilités multiples, culinaires notamment.

“Il serait intéressant pour le Maroc de chercher à créer son propre modèle. S’il fallait s’inspirer, il faudrait regarder du côté de la Thaïlande”

Kenzi Riboulet-Zemmouli, chercheur
Préservation et mise en valeur de la médecine traditionnelle, autorisation de la…
article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé