Vacances d’été : de 500 à 2000 euros, les MRE face à l’enfer des prix des traversées

La joie suscitée par l’annonce de la réouverture des frontières du Maroc le 15 juin prochain s’est vite éteinte. La flambée des prix des traversées et le maintien de la suspension des connexions maritimes avec l’Espagne risquent de compromettre le retour au pays des Marocains résidents à l’étranger cet été.

Par

MAP

Combien coûtent les billets ? Combien coûtera l’aller-retour pour les familles ? L’exclusion de l’Espagne de l’opération “Marhaba 2021” empêchera-t-elle les Marocains résidents à l’étranger (MRE) de passer les vacances dans leur pays d’origine ? TelQuel Arabi a interrogé quelques membres de la communauté sur l’augmentation des prix et les difficultés auxquelles ils sont confrontés en raison du choix limité de traversées entre le Maroc et l’Italie ou la France.

1500 km entre le Maroc et l’Espagne

Les Marocains résidents dans le sud de l’Espagne, malgré la proximité avec le royaume, devront parcourir pas moins de 1500 km pour rentrer cet été. Mohamed Hajji, résident dans le nord de l’Espagne, déclare à TelQuel Arabi que “les dépenses pour passer les vacances au Maroc cette année vont doubler. Le manque à gagner de l’Espagne sera compensé par…

article suivant

L’Orient sonore : le monde arabe vu à travers ses musiques