“Psychologie de la connerie en politique” : Le vaste programme de Jean-François Marmion

Après sa psychologie et son histoire, Jean-François Marmion coordonne un édifiant collectif sur les aspects politiques de la connerie.

Par

Jean-François Marmion
Jean-François Marmion est psychologue. Il a dirigé plusieurs collectifs sur le sujet, dont ‘Psychologie de la connerie’ et ‘Histoire universelle de la connerie’ (éd. Sciences Humaines, 2018 et 2019). Crédit: DR

Ils nous auront tout fait.” C’est sur cette formule désabusée que Jean-François Marmion ouvre le troisième volet de son encyclopédique étude de la connerie, consacrée à celle qui sévit en politique. Et ce “tout” annonce une montagne si infranchissable qu’il ne faut pas moins d’une trentaine de contributeurs, psychologues, avocats pénalistes, journalistes, historiens, politistes, spécialistes des médias et même addictologues… pour effleurer le sujet. Après le succès phénoménal de Psychologie de la connerie (100 000 exemplaires vendus et 19 traductions), les éditions Sciences Humaines enrichissent leur collection des “Livres indispensables” d’une nouvelle somme, Psychologie de la connerie en politique, qui frappe autant par son actualité que par sa capacité à formuler les lois intemporelles du sujet.

Enjeux de démocratie

Psychologie de la connerie en politique, dir. Jean- François Marmion
Psychologie de la connerie en politique, Ss. dir. Jean-François Marmion, éd. Sciences Humaines, 416 p.
Psychiatre, Patrick Lemoine pose d’emblée une question existentielle, celle de “la…
article suivant

Gouvernement : le trio RNI-PAM-Istiqlal accouche d’une Charte commune