Zakaria Kadiri : “L’agriculture familiale devrait être le centre du modèle de développement agricole”

Pour TelQuel, Zakaria Kadiri, ingénieur agronome et professeur en sociologie à l’Université Hassan II de Casablanca, revient sur les enjeux de la politique agricole dans le nouveau modèle de développement.

Par

Zakaria Kadiri. Crédit: DR

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) se penche, dans son rapport soumis au roi Mohammed VI le 25 mai, sur la politique agricole et notamment le problème du stress hydrique auquel le Maroc est confronté. Mentionné à maintes reprises dans le rapport, celui-ci nécessite une nouvelle stratégie de planification et d’anticipation afin d’optimiser la valorisation des différentes ressources du pays et de consolider leur résilience face au changement climatique. Le point sur les enjeux de la politique agricole avec Zakaria Kadiri, ingénieur agronome et professeur en sociologie à l’Université Hassan II de Casablanca.

TelQuel : En tant que sociologue et ingénieur agronome, quelles sont vos appréciations vis-à-vis du rapport publié par la CSMD ?

Zakaria Kadiri : Le rapport a le mérite de traiter plusieurs préoccupations nationales. Il faut savoir qu’il s’agit d’un modèle de développement et non d’un programme. L’opérationnalisation de certains axes de ce modèle dépendra de la manière avec laquelle…

article suivant

Qui est Chouhaid Nasr, le nouveau patron de Veolia Maroc ?