Droits des femmes, libertés individuelles, Code de la famille… Ce qu’en dit le rapport de la CSMD

Dans son rapport publié le 25 mai, la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) accorde une attention particulière à l’élargissement des libertés individuelles ainsi qu’au renforcement des droits des femmes. Le rapport suggère ainsi un ensemble de propositions qui iraient dans le sens d’une réforme de certains articles du Code pénal et de la Moudawana, ainsi que la mise en place de “débats socio-théologiques”.

Par

Tandis que le débat autour des droits des femmes et des libertés individuelles est plus que jamais sur la table ces dernières années, la CSMD semble claire : “Le renforcement des libertés individuelles et publiques et leur protection par le système judiciaire sont une condition nécessaire à la création d’un climat de confiance et à la libération des énergies”, peut-on lire dans le rapport de la commission Benmoussa : une conclusion tirée de nombreuses séances d’écoute auprès des citoyens marocains, et de la jeunesse en particulier. “Pour enclencher cette dynamique de libertés et de responsabilité, il est nécessaire de réduire significativement les zones grises (imprécisions, ambiguïtés dans les textes, ou décalages flagrants avec la pratique)…

article suivant

Maroc-Espagne : ce que pense la diplomatie marocaine de la résolution du parlement européen