[#rework, ép. 1] Après-Covid : travail hybride ou “gig economy” ?

La parenthèse Covid-19 a dessillé les yeux du monde entier sur la possibilité de travailler autrement, sans perdre en efficacité. Néo-intérim, temps partagé, tâcheronnage 2.0, travail du clic, hybridation… le moule originel se fissure de toutes parts, mais nul ne peut prévoir exactement à quoi ressemblera la “marketplace” de demain. À travers la série #Rework et grâce à l’apport scientifique et prospectif de consultants, chefs d’entreprises, économistes et sociologues, TelQuel fait le pari d’ébaucher la future physionomie de l’emploi dans notre pays.

Par

DR

Est-ce la fin du temps plein ? Le sacro-saint CDI, rêve avoué de tout travailleur, résistera-t-il à l’avalanche digitale estampillée Covid-19 ? Au cours de ces 20 mois de pandémie, le monde du travail, acculé, a innové dans le sens d’une flexibilisation accélérée. La révolution Zoom a démontré que la présence physique, dans bien des cas, n’était plus aussi cruciale au fonctionnement harmonieux d’une entreprise. Mieux, côté employeur, on se félicite en catimini des taux de productivité records qu’engendre le “distanciel”, les employés perdant toute notion de séparation entre vie privée et vie professionnelle.

La machine à café aurait…
article suivant

Maroc-Espagne : ce que pense la diplomatie marocaine de la résolution du parlement européen