Au nid d’hirondelles : la famille Nguyen revient sur la démolition du mythique restaurant casablancais

Premier restaurant asiatique de Casablanca et d’Afrique, Au nid d’hirondelles est vite devenu incontournable. Après 71 ans d’existence, l’établissement mythique a été démoli, suscitant une vive émotion.

Par

Le célèbre "restaurant chinois", comme l'appelaient les Casablancais (mais qui proposait surtout des spécialités vietnamiennes), a été démoli le 17 mai. Crédit: Facebook

Le 384 boulevard Zerktouni, c’était là qu’était niché Au nid d’hirondelles. Véritable repère dans la ville, et repaire pour les amoureux de cuisine asiatique, les Casablancais avaient fini par le flanquer du surnom de “restaurant chinois”. Il était en fait vietnamien. Pour ceux qui ont connu ce restaurant servant aussi bien des mets chinois que vietnamiens, il ne reste plus qu’à s’accrocher à l’écume des souvenirs. Le 17 mai, le plus célèbre des restaurants asiatiques a été détruit sans pancarte ni écriteau annonçant la date de sa démolition. Les bulldozers et les pelleteuses ont mis à ras de terre le bâtiment à la façade rouge et blanc qui abritait également l’Empire Hotel au-dessus du restaurant. Pour les Casablancais, c’est un symbole qui s’effondre. Certains se souviennent y être venus avec leurs parents étant enfants, d’autres y avoir fait des rencontres marquantes, dont certaines ont conduit à…

article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger