Zakaria Oulad et Naïm Bentaleb, deux entrepreneurs à l’épreuve du “repat”

Après des études et un début de carrière à l’étranger, les deux jeunes hommes suivent une voie dans laquelle peu de jeunes diplômés de la diaspora s’engagent : celle de s’installer au Maroc pour monter leur société. Retour sur leur parcours.

Par

Diaspora

Quand ils posent définitivement le pied au Maroc en 2010 et 2013, Naïm Bentaleb et Zakaria Oulad tournent une page de leur vie. Et font une croix sur tout ce qui rythme le quotidien d’un cadre au sein d’un grand groupe : les voyages d’affaires dans le monde entier, les grands hôtels, les voitures de luxe et les salaires qui vont avec.

Après Londres pour l’un, et l’Allemagne, la Belgique et l’Australie pour l’autre, c’est au Maroc que les deux entrepreneurs choisissent de poser leurs valises et de créer leur propre société. Naïm Bentaleb, 35 ans, natif de Bruxelles, opte pour Casablanca, une ville qu’il n’avait jamais vue avant de s’y installer. Zakaria Oulad préfère Agadir, où il est né en 1983 et a vécu jusqu’à l’âge de 17 ans.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Restrictions des déplacements de et vers la ville de Fès du 11 au 16 mai