Khadi Hane dit une double culture sacrifiée

Par

Des Fourmis dans la bouche, de Khadi Hane
Des Fourmis dans la bouche, de Khadi Hane, éd. Le Fennec (2021)

Gratteurs d’écailles dans une poissonnerie, vendeurs ambulants de montres de pacotille ou de statuettes en bois, journaliers payés au noir pour décharger des sacs d’un camion, hommes à tout faire d’un commerçant pakistanais qui revendait des pots de crème à l’hydroquinone censés procurer aux noirs l’éclat d’une peau blanche, la leur ne faisant plus l’affaire.

«Des fourmis dans la bouche»

Khadi Hane

50 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Sur le marché Dejean, on trouvait de tout…

Née au Mali, Khadija élève seule quatre enfants à Paris, dans le quartier de Château-Rouge.

Pétrie de double culture, musulmane mais le doute chevillé au corps, elle se retrouve exclue de sa communauté du fait de sa liaison avec Jacques, le père de son fils métis.

Des fourmis dans la bouche est porté par une écriture inventive au ton très singulier, fondée sur la double appartenance à une culture sans pouvoir appartenir à aucune d’elles.

Un roman qui dit la difficile liberté d’une femme africaine en France.

Des Fourmis dans la bouche, de Khadi Hane, éd. Le Fennec (2021)

Commandez ce livre au prix de 50 DH (+ frais d’envoi) sur qitab.ma ou par WhatsApp au 06 71 81 84 60

article suivant

Restrictions des déplacements de et vers la ville de Fès du 11 au 16 mai