Dans la bibliothèque de Simone Bitton

Née à Rabat, la cinéaste Simone Bitton attend la fin de la pandémie pour sortir son nouveau film, ‘Ziyara’, qui va à la rencontre des gardiens musulmans de sanctuaires et de cimetières juifs au Maroc.

Par

Simone Bitton
Simone Bitton. Crédit: DR

1. L’orientalisme, l’Orient créé par l’Occident, d’Edward Said

L’orientalisme, l’Orient créé par l’Occident, d’Edward Said
L’orientalisme, l’Orient créé par l’Occident, d’Edward Said (1978), éd. Points Seuil, 2005.
“J’ai tellement offert ce livre que je dois régulièrement le racheter. Edward Said est le penseur qui a remis mon monde à l’endroit dans les années 1980, lorsque j’étais étudiante à Paris. L’Orientalisme est aujourd’hui traduit en 36 langues. C’est sans doute le texte fondateur de ce qu’on appelle aujourd’hui “les études postcoloniales”. Il n’est pas anodin que son auteur soit un Palestinien né à Jérusalem. C’est un essai intelligent et beau, qui se lit facilement, qui bouscule et qui reconstruit. Le lecteur “oriental” ou “occidental” peut dialoguer avec lui, quel que soit le champ artistique qui le touche le plus : la peinture, la musique, la littérature ou le…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés