Investir au Maroc : le chemin de croix de la diaspora

Malgré les nombreuses initiatives de l’État en faveur des Marocains du monde, investir depuis le pays d’accueil reste souvent compliqué. Tour d’horizon d’une situation qui peine à évoluer, malgré les années.

Par

Pixabay

Encourager les entrepreneurs marocains de l’étranger à investir au Maroc. Tel est l’objectif de la dernière convention-cadre de coopération entre Karim Amor, le président de Marocains entrepreneurs du monde (MeM) by CGEM et le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf.

Une initiative conjointe qui, d’après Karim Amor, permettra aux MeM “d’imprimer, par l’action, leur volonté de contribuer à l’économie marocaine, notamment à travers un partenariat interentreprises et un mentoring avec des entrepreneurs d’expérience”.

 

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé