Maroc-Israël : les vols directs seront établis après ramadan

Le chef du bureau de liaison du Maroc en Israël et le ministre israélien de la coopération régionale ont partagé leurs intentions concernant le rétablissement des liens politiques et économiques entre les deux pays.

Par

L'avion de la compagnie israélienne El Al dans lequel a voyagé le conseiller américain Jared Kushner, sur le tarmac de l'aéroport de Rabat-Salé, le 22 décembre 2020. Crédit: DR

Le chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, Abderrahim Beyyoud, a été reçu le mardi 20 avril par le ministre israélien de la Coopération régionale, Ofir Akunis. Selon le Jérusalem Post, les deux parties ont discuté des implications du nouvel accord de paix et de la coopération entre les pays.

L’accord entre les deux pays a un potentiel énorme dans les domaines du commerce, de l’économie, du tourisme, de la technologie et de l’innovation. L’accord change fondamentalement la situation politique dans notre région, créant une atmosphère entièrement nouvelle au Moyen-Orient”, a notamment déclaré Ofir Akunis au quotidien israélien.

Il a également fait part à Abderrahim Beyyoud de “sa détermination à œuvrer pour la promotion de la coopération entre les deux pays”, ajoute la même source, et que les citoyens israéliens, dont beaucoup sont des immigrés marocains, “sont heureux et enthousiasmés par la relation qui se forge entre les deux pays”.

Pour sa part, Abderrahim Beyyoud a déclaré, toujours selon le Jérusalem Post, que “cet accord de paix historique entre les deux pays a beaucoup plu au peuple marocain qui aime Israël. La tradition juive fait partie intégrante de la culture marocaine”. Il a également fait part de ses attentes de l’accord de paix, à commencer par son intention de “renforcer les liens touristiques entre les pays avec l’établissement d’une ligne de vol direct”, après le ramadan.

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques