Covid-19 : l’Espagne lance le “passeport sanitaire” en juin

La ministre espagnole de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme Reyes Maroto a indiqué ce 20 avril que le “certificat numérique vert” sera lancé à la mi-juin dans l’objectif de réactiver les déplacements touristiques en toute sécurité.

Par

Une passagère s'enregistre pour son vol à l'aéroport Barajas de Madrid, en juin 2020. Crédit: Pierre-Philippe Marcou / AFP

Dans une déclaration à la radio, Reyes Maroto a expliqué que l’intention du gouvernement espagnol était d’être pionnier dans le lancement de ce certificat numérique, qui n’est pas seulement un “certificat de vaccination”, mais aussi un document disposant de toutes les informations sanitaires liées au Covid-19.

Dans ce sens, la ministre a avancé que son pays “pourrait cet été récupérer la moitié de la saison touristique”, mettant l’accent sur la nécessité de conjuguer les efforts pour promouvoir l’Espagne comme une “destination sûre”.

Sauver la saison touristique

À cet égard, Mme Maroto a annoncé que la campagne de promotion du tourisme serait présentée le 10 mai, date qui coïncide avec la fin de l’état d’alerte, précisant que le secteur est protégé, pour le moment, par des aides directes d’environ 7000 millions d’euros.

Le gouvernement espagnol s’est fixé trois priorités qui marqueront l’avenir du tourisme dans le pays : le contrôle de la pandémie et l’accélération du processus de vaccination, la protection du tissu d’entreprises et la mise en œuvre d’investissements pour récupérer et moderniser le secteur touristique.

Dans ce contexte, le gouvernement a conçu un “Plan de modernisation et de compétitivité du secteur du tourisme”, qui vise à promouvoir la relance du tourisme et à aborder la transformation vers un modèle “durable, de qualité et sûr”. Ce plan, qui sera doté de 3,4 milliards d’euros, s’inscrit dans le cadre de l’initiative de transformation numérique, qui vise deux cibles : les destinations touristiques et les entreprises du secteur.

(avec MAP)

article suivant

Le roi Mohammed VI ordonne l’envoi d’une aide humanitaire au profit de la population palestinienne