À la recherche du goût perdu, le tagine de kefta aux œufs par Fatéma Hal

Parmi un large panel d’épices, c’est sur le cumin que Fatéma Hal, cheffe marocaine du restaurant parisien La Mansouria, a jeté son dévolu cette semaine. Ce condiment, parfois “ennemi en cuisine” et “rouleau compresseur” selon elle, ne trouverait grâce que dans une recette : le tagine de kefta aux œufs. Aux côtés de Diaspora, l’emblématique ambassadrice de la culture marocaine se donne dans un plat anecdotique, aux souvenirs épicés.

Par

Diaspora

Si les cuisines de Fatéma Hal étaient encore ouvertes, avec cet assortiment, c’est à coup sûr l’odeur du Maroc qui animerait sinus et papilles du 11e arrondissement parisien. Selon elle, le tagine de kefta aux œufs est un plat qui plaît. Simple, rapide, traditionnel, “c’est un mélange qui rassemble. C’est le parfum d’un pays qui se teinte de persil, de coriandre, de menthe et de cumin, partout, encore et toujours. Réalisé pour les plus jeunes ou les plus anciens, il n’a pas vocation à la perfection. Ce qu’il incarne avant tout, c’est une histoire”.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Sebta : l’ambassadrice du Maroc en Espagne rappelée à Rabat pour consultation