La fièvre du halal, épisode 5 : les formations en finance islamique en recomposition

Dans la foulée de l’annonce d’aménagements fiscaux pour les montages de finance islamique, peu après l’éclatement de la crise financière de 2008, deux masters spécialisés avaient vu le jour en France. Ces formations universitaires sont aujourd’hui arrêtées, mais une école reprendra le flambeau à la rentrée 2021, tandis que fleurissent des offres plus ponctuelles.

Par

Couplflkharij pour Diaspora

Dans la foulée de l’annonce d’aménagements fiscaux pour les montages de finance islamique, peu après l’éclatement de la crise financière de 2008, deux masters spécialisés avaient vu le jour en France. Ces formations universitaires sont aujourd’hui arrêtées, mais une école reprendra le flambeau à la rentrée 2021, tandis que fleurissent des offres plus ponctuelles.

À la fermeture du parcours en finance islamique à Dauphine, il n’y en avait plus en France. Nous en avons profité pour transformer un master académique en MBA très professionnalisant”, explique Anouar Hassoune, codirecteur pendant dix ans du cursus proposé au sein de la célèbre université parisienne et futur formateur en chef à Financia Business School – qu’il a rejoint avec une bonne partie de son équipe.

On organisait souvent des masterclass sur le sujet, et ça faisait longtemps que nous avions envie de dispenser un programme complet, donc nous avons saisi notre chance lorsqu’elle s’est présentée”, converge Alfonso Lopez de Castro, ex-trader et cofondateur en 2014 de cet institut privé implanté dans le XVe arrondissement de la capitale.

 

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Sebta : l’ambassadrice du Maroc en Espagne rappelée à Rabat pour consultation