On vous recommande… “L’Attaque des Titans”, une série à dévorer toute crue

Depuis quelques années, la série d’animation “L’Attaque des Titans” figure au top des charts des séries d’animation. Bien plus qu’une série, l’œuvre est devenue un phénomène mondial rassemblant des millions de spectateurs à travers le monde lors de sa diffusion. Présentation d’un OVNI.

Par

Les trois premières saisons de "L’Attaque des Titans" sont disponibles sur la plateforme de streaming StarzPlay.

Une série qu’il ne faut pas consommer à l’heure du ftour. Au premier abord, L’Attaque des Titans est une série d’animation à la limite du gore où l’on voit de terribles monstres à forme humaine, les Titans, dévorer à bout de bras les citoyens d’une ville murée inspirée de la cité médiévale allemande de Nördlingen. Aussi bien destinée aux adolescents qu’aux adultes, L’Attaque des Titans, “Shingeki no Kyojin” (ou SNK) en version originale, c’est bien plus que ça.

La cité de Noerdlingen qui a inspiré L’Attaque des Titans.

Une dark fantasy à huis clos

Première œuvre du mangaka Hajime Isayama, SNK a été adaptée en série d’animation en 2013. L’œuvre, loin de relever de la série d’animation pour enfants, s’apparente davantage à une dark fantasy à l’ambiance apocalyptique. L’espèce humaine, victime des attaques constantes des Titans, se terre derrière une série de murs dressés en vue de les protéger. Derrière les murs Sina, Rose et Maria, les habitants se croient à l’abri des Titans qu’ils n’ont plus vus depuis un siècle.

Les murs de L’Attaque des Titans.

Le personnage principal, Eren Jäger, est un jeune adolescent dont le rêve absolu est de découvrir le monde au-delà des murs et de mener la contre-offensive des humains contre les Titans. Son père, Grisha, est un éminent scientifique qui pense avoir enfin obtenu la solution pour mettre fin à la domination des Titans. Ses secrets, il les a déposés dans une cave dont il a confié la clé à son fils qui doit l’utiliser au moment opportun.

Et comme le veut la tradition, c’est là qu’intervient l’élément perturbateur. Les Titans attaquent de nouveau l’humanité, faisant des dizaines de victimes dont la mère du personnage principal. C’est ainsi que débute SNK qui suit essentiellement le parcours d’Eren Jaeger et de ses compagnons Mikasa et Armin dans leur quête de revanche contre les Titans.

Intrigue et dimension humaine

Le scénario paraît somme toute classique, mais au fur et à mesure de l’histoire, de nombreux éléments d’intrigues se superposent. Comment expliquer l’attaque soudaine contre les humains ? Comment expliquer le choix fait par cette civilisation de se terrer derrière des murs pour se cacher de monstres aux dimensions titanesques ? Mais surtout, comment expliquer que l’Histoire ne permet que de retracer les événements des cent dernières années ?

À ces éléments d’intrigue qui viennent émailler le récit, vient s’ajouter un character development qu’envieraient beaucoup de séries américaines. D’ailleurs, SNK n’est pas sans rappeler la dimension humaine d’une série comme The Walking Dead qui met le projecteur sur la dimension psychologique de l’être humain face à la catastrophe. Le tout est servi par une animation digne d’une superproduction hollywoodienne fruit d’un travail d’orfèvre.

La scène de combat du premier épisode de la série a nécessité plusieurs semaines de conception pour une série d’animation dont le coût de production, par saison, est estimé à cinq millions de dollars. Le character design, notamment celui des Titans, et la mise en scène des combats sont d’une qualité bien supérieure à l’œuvre originale chroniquée en bandes dessinées. Et nous n’avons même pas pris le temps d’évoquer la bande originale de l’œuvre, inspirée de Carmina Burana, qui contribue à la dimension dramatique de L’Attaque des Titans.

En somme, SNK est une sorte de Game of Thrones de l’animation japonaise. Une superproduction dont le succès s’est étendu bien au-delà des frontières de l’archipel nippon, au point que la diffusion de chaque épisode entraîne une apparition dans les trendings topics mondiaux de Twitter. Une série à dévorer toute crue.

Les trois premières saisons de L’Attaque des Titans sont disponibles sur la plateforme de streaming StarzPlay accessible au Maroc à travers les opérateurs Maroc Telecom, Inwi et Orange.

article suivant

Sebta : l’ambassadrice du Maroc en Espagne rappelée à Rabat pour consultation