Révélations sur l’affaire Abdelouahed Aatifi, élu UC à Safi accusé de traite d’êtres humains par onze plaignantes

Le 18 mars, le tribunal de Safi acquittait Abdelouahed Aatifi, accusé 
de traite d’êtres humains. Il faisait face à onze plaignantes témoignant de pratiques sexuelles auxquelles l’élu local les aurait obligées. TelQuel a retracé le fil de cette affaire avec des acteurs clés. Détails et révélations.

Par

Membre du conseil de la région, et deuxième vice-président de la Chambre de commerce Marrakech-Safi, Abdelouahed Aatifi est aussi à la tête de l’entreprise Glonet. Crédit: Achkayen

Le 18 mars, le tribunal de Safi acquittait Abdelouahed Aatifi, accusé 
de traite d’êtres humains. Il faisait face à onze plaignantes témoignant de pratiques sexuelles auxquelles l’élu local les aurait obligées. TelQuel a retracé le fil de cette affaire avec des acteurs clés. Détails et révélations.

Âgé de 69 ans, Abdelouahed Aatifi est ce que l’on pourrait qualifier d’homme puissant dans la région de Safi. En marge de ses fonctions de membre du conseil de la région, et de deuxième vice-président de la Chambre de commerce Marrakech-Safi, l’homme a par ailleurs un pied dans l’entrepreneuriat avec sa société de nettoyage Glonet. L’entreprise compte également des filiales opérant dans le jardinage et la sécurité. Les entreprises de Glonet sont entre autres prestataires de l’ONCF, de l’ONDA, de la RAM et de l’OCP, et emploient près de 5000 personnes. Mais en décembre 2019, ce n’est pas pour son implication politique et entrepreneuriale que Abdelouahed Aatifi a fait l’objet d’articles du quotidien Al Akhbar. Nos confrères rapportaient alors les accusations de traite d’êtres humains et d’exploitation sexuelle émanant d’employées de Glonet à l’encontre de…

article suivant

Restrictions des déplacements de et vers la ville de Fès du 11 au 16 mai