À bonne distance(s), une expo-photo en miroir d’une année confinée

Réalisée en partenariat avec l’AFP, la Fondation nationale des musées et le réseau des Instituts français du Maroc, l’exposition “À bonne distance(s)” est déployée sur trois sites de la capitale. Elle a pour ambition de retracer l’évolution de la pandémie, en regroupant près de 200 photographies prises aux 
quatre coins du monde. Reportage.

Par

À bonne distance
Une partie de l'exposition “À bonne distance” est en plein air, et suscite la curiosité des passants. Crédit: Tniouni

Un hommage au photojournalisme” : c’est en ces termes que Fadel Senna, photographe de l’AFP à Rabat, qualifie l’exposition “À bonne distance(s)”, organisée en partenariat avec le bureau de l’AFP à Rabat, la Fondation nationale des musées (FNM) et le réseau des Instituts français du Maroc. Inaugurée lundi 29 mars, elle se déploie sur trois sites à Rabat : le musée de la photographie, le jardin d’essais botaniques et l’Institut français. Avec près de 200 photos, l’exposition marque le premier anniversaire de la pandémie et retrace son évolution, depuis son apparition dans un marché local de Wuhan, en Chine.

“Le défi était de prendre en photo un phénomène invisible, à savoir le virus”

Sophie Pons
“Certaines sont imprimées sur des formats très inhabituels, du 80 m2 : c’est du jamais…

article suivant

Les humoristes Brahim Bouhlel et Zbarbooking condamnés à un an de prison dont huit mois ferme