Comment relancer le secteur privé du sport ? Les pistes du rapport Stadia-SMS

Selon une étude de Stadia menée en partenariat avec Sports Management School, 98 % des entreprises privées du sport ont été profondément impactées par le Covid-19. Le rapport avance des solutions pour sortir le secteur de la crise qu’il traverse. Et par la suite, en faire un levier de développement pour le royaume.

Par

Rabat, le 5 août 2020. Les clubs de sport et de fitness avaient brièvement repris leur activité après une longue période d'arrêt à cause de la pandémie, au grand bonheur des sportifs. Crédit: MAP

Les salles de sport ont rouvert leurs portes dans tout le royaume depuis le 22 mars. Elles peuvent enfin reprendre leur souffle après une fermeture de plus de huit mois. Mais le mal est fait. Le secteur privé du sport est un grand sinistré de la crise sanitaire. C’est en tout cas le résultat d’une étude menée par Stadia et Sports Management School (SMS) pour mesurer l’impact de la crise sanitaire sur le secteur. La cinquantaine d’entreprises sondées en ce mois de mars ont fait ressortir des chiffres alarmants : 53 % des entreprises ont dû se séparer d’une partie de leurs salariés, 36,2 % ont eu recours à des solutions bancaires et 71 % ont connu de grosses difficultés financières, pour un total de 64 % de baisse d’activité dans le secteur du sport….

article suivant

Après quatre années passées à Cuba, l’ambassadeur Boughaleb El Attar fait le bilan