France-Maroc : devant le Sénat, les déclarations de Chakib Benmoussa sur les gros dossiers du Maroc

Au début du mois de mars, l’ambassadeur du Maroc en France a été auditionné par les membres de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat. L’occasion de revenir sur l’ensemble des sujets chauds du royaume.

Par

Chakib Benmoussa, président de la CSMD. Crédit: CSMD

Opération séduction devant les sénateurs français. Au début du mois, l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, a été auditionné par la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat. L’échange visait à “aborder plusieurs sujets d’actualité internationale qui concernent le Maroc et qui suscitent l’intérêt des sénateurs”, glissait dans son propos liminaire le président de la commission, Christian Cambon (Les Républicains), également président du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc. Durant un peu moins de deux heures, et bien qu’à distance, l’ambassadeur du Maroc en France s’est prêté au jeu des questions-réponses, revenant autant sur la stratégie vaccinale du royaume, appuyant alors que “d’ici l’été, l’ensemble de la population majeure devrait être vaccinée”, que sur des sujets davantage diplomatiques. Notamment la récente brouille entre le royaume et le principal partenaire européen de la France,…

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine