Enseignants contractuels : Amzazi se penche sur le dossier

Au lendemain de leur dernier jour de grève nationale, les enseignants contractuels ont-ils été entendus par leur tutelle ? Au ministère de l’Éducation nationale en tout cas, une réunion interne consacrée à leur dossier a eu lieu ce 25 mars à Rabat, nourrissant l’espoir d’une sortie de crise.

Par

Saaïd Amzazi, ministre de l'Éducation nationale. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Faut-il y voir une réponse au large mouvement de grève nationale lancé cette semaine par les enseignants contractuels ? Ce jeudi 25 mars, les équipes de Saaïd Amzazi ont planché sur l’épineux dossier de ceux qu’ils appellent les “cadres des AREF”. Cette séance interne a été l’occasion de voir avec les Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) des solutions de sortie de crise depuis la relance du mouvement de grève de centaines d’enseignants à travers tout le royaume.

Rien n’est encore tranché

Nous avons tenu cette réunion interne qui ne concerne que les équipes du ministère, car nous avons jugé bon d’étudier la situation pour trouver une issue à cette crise. Mais pour le moment, rien n’est encore tranché”, indique une source interne au ministère ayant participé à la réunion, mais bien taiseuse sur…

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine