Khadija El Amrani : “J’ai perdu la garde de mes enfants parce que je me suis remariée. Avocate, je ne pouvais pas me taire”

En 2018, Khadija El Amrani perd la garde de ses enfants en vertu de l’article 174 de la Moudawana, qui donne le droit au père, en cas de divorce, de retirer la garde à la mère si celle-ci se remarie. Depuis, l’avocate a créé une association, W-Lady, pour une réelle parité dans le Code de la famille.

Par

DR

Pouvez-vous nous raconter votre histoire, qui a donné naissance à l’association W-Lady?

J’ai créé l’association en 2019, après avoir perdu la garde de mes deux enfants en application des articles 173, 174, 175 de la Moudawana, qui prévoient qu’est déchue de la garde la mère qui se remarie (l’ex-mari a un an pour demander la déchéance de garde, dès le moment où il apprend le remariage).

“Il y a eu beaucoup de misogynie dans le traitement de l’affaire, le juge en a même oublié de me laisser un droit de visite”

Khadija El Amrani
Il y a eu beaucoup de misogynie dans le traitement de l’affaire, le juge en a même oublié de me laisser un droit de visite. J’ai fait appel et, depuis, je…

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine